Recherche par publications





Recherche multi-critères










Recherche par localisation géographique

Nuage de thèmes

Cette recherche nécessite d'avoir Adobe Flash Player d'installé. Vous pouvez le télécharger en suivant ce lien : http://get.adobe.com/flashplayer/

Un portrait d'Alexandre Fiocchi

Philippe Duprat

       Le musée d’Art et d’Histoire de Rochefort, actuellement en cours de restructuration, vient de faire l’acquisition d’un portrait d’Alexandre Fiocchi, dont le fonds est à l’origine de la création du musée de Rochefort. Il s’agit d’un pastel signé de Clarisse Latapie, et daté de la fin du XIXe siècle. Cet achat a permis à Marie-Colette Depierre, conservateur du Musée d’Art et d’Histoire, de compléter la biographie d’Alexandre Fiocchi, jusque-là très parcellaire.
       Alphonse-Alexandre Fiocchi est né le 25 mars 1803 à Paris. Son père, Vincent Fiocchi, Italien d’origine (il est né à Rome) se déclare lui-même « artiste musicien ». On ignore tout de son enfance, de sa jeunesse et de sa formation de peintre miniaturiste exerçant à Paris. On connaît mieux le rôle essentiel qu’il a joué dans la création du musée de Rochefort, en négociant la cession de sa collection de tableaux et dessins en 1859. Il exerce sa charge de conservateur jusqu’au 29 décembre 1866, puis il est remplacé par Pierre-Alexandre Garnier...
      Ce portrait d’Alexandre Fiocchi constitue la seule image connue jusqu’à ce jour de l’organisateur du musée de Rochefort, comme l’indique une mention de la main même de Clarisse Latapie au revers du cadre.

(Roccafortis n° 33, janvier 2004, p. 301-302)

Thèmes : personnages, Beaux-Arts